Ratio de trésorerie

Le ratio de trésorerie est le pourcentage d’argent qu’une institution financière conserve dans ses réserves liquides à la Banque centrale (BC) de son pays. Il est également connu sous le nom de taux de réserves bancaires, taux de réserves obligatoires, taux de réserves obligatoires ou réserves obligatoires bancaires.

Ratio de trésorerie

Lorsqu’on parle d’économie et de finance, le terme ratio de trésorerie est utilisé pour définir le ratio de trésorerie légal ou le ratio de trésorerie obligatoire. C’est-à-dire l’argent qu’une institution financière doit conserver sans pouvoir être utilisé pour faire des prêts ou investir. En d’autres termes, le pourcentage d’argent qui doit être conservé dans la boîte (compte dans le BC). Les autorités monétaires de chaque pays établissent un minimum obligatoire destiné à être obligatoirement conforme, permettant ainsi aux institutions financières de disposer d’un pourcentage de liquidités plus élevé, mais en aucun cas inférieur. C’est un instrument qui est couramment utilisé comme politique monétaire. Plus le ratio de trésorerie est bas, plus la somme d’argent sur le marché est importante.

COEFFICIENT DE TRÉSORERIE

En termes plus grands et plus réels, le ratio de liquidités (C) dont dispose une banque est calculé comme ses réserves (R) parmi tous les dépôts accordés (D).

La fonction du ratio de trésorerie est que le multiplicateur monétaire n’est pas excessivement élevé. L’objectif est de pouvoir garantir la solvabilité à court terme des banques et que les fonds qu’elles délivrent ne se multiplient pas de manière incontrôlée.

Exemple : Si le ratio de trésorerie est de 1%, cela signifie que lorsque vous apportez 1 000 € à une nouvelle banque, elle doit économiser 10 € dans ses réserves. Normalement, les banques conservent ces réserves à la Banque centrale du pays.

Le ratio de trésorerie par pays

Ce pourcentage varie selon le pays ou la devise. Regardons le ratio de trésorerie de divers pays dans le monde :

Pays Ratio de trésorerie Banque centrale
Australie Il n’a pas Banque de réserve d’Australie
Nouvelle Zélande Il n’a pas Banque de réserve de Nouvelle-Zélande
Suède Il n’a pas Banque de réserve de Suède
États Unis Entre 0 et 10% Réserve fédérale (FED)
Zone euro 1,00 % Banque centrale européenne (BCE)
République tchèque 2,00% Banque nationale tchèque
Hongrie 2,00% Banque nationale hongroise
Afrique du Sud 2,50% Banque de réserve d’Afrique du Sud
la Suisse 2,50% Banque de Suisse
Lettonie 3,00% Banque de Lettonie
Pologne 3,50% Banque nationale de Pologne
Roumanie 8.00% Banque nationale de Roumanie
Russie 4,00% Banque centrale de la Fédération de Russie
le Chili 4,00% Banque centrale du Chili
Inde 4,00% Banque de réserve de l’Inde
Bangladesh 6.00% Banque du Bangladesh
Lituanie 6.00% Banque de lituanie
Nigeria 20.00% Banque centrale du Nigéria
Pakistan 5,00% Banque d’État du Pakistan
Taïwan 7,00 % Banque de Taïwan (supervisée par la Banque populaire de Chine)
Turquie 8,50% Banque centrale de la République de Turquie
Jordan 8.00% Banque centrale de Jordanie
Islande 2,00% Banque centrale d’Islande
Israël 9.00% Banque d’Israël
Mexique 10,50% Banque du Mexique
Bulgarie 10.00% Banque nationale de Bulgarie
Croatie 14,00% Banque nationale croate
Costa Rica 15,00% Banque centrale du Costa Rica
Hong Kong Il n’a pas Autorité monétaire de Hong Kong
Brésil 45,00% Banque centrale du Brésil
Chine 17,00 % Banque populaire de Chine

Source : Banques centrales des pays respectifs.

L’éditeur recommande :

Effets du cash ratio

Passif calculable dans le ratio de trésorerie