Élasticité-revenu de la demande

L’élasticité-revenu de la demande cherche à mesurer la proportion de la variation de la demande d’un bien, par rapport aux changements dans les niveaux de revenu des consommateurs.

Élasticité-revenu de la demande

Lorsque, en termes réels, le revenu des consommateurs augmente, leur pouvoir d’achat augmente. Cela se traduit par une augmentation des achats de biens et de services.

L’élasticité-revenu de la demande tente de mesurer ces changements. Le concept d’élasticité-revenu de la demande est souvent appelé par divers auteurs l’élasticité-revenu.

Selon la variation des niveaux de revenu des consommateurs, la demande de certains produits peut augmenter considérablement. Considérant la proportion de l’augmentation réelle du revenu que les individus consacreront à l’acquisition de biens, c’est ce que l’élasticité-revenu de la demande est censée fournir.

Importance de l’élasticité-revenu de la demande

L’importance de ce concept réside dans le fait qu’en fonction de la valeur du coefficient d’élasticité-revenu, il est possible d’arriver à une classification des biens économiques. Ainsi, son importance est puissante, elle permet de connaître en profondeur le comportement du consommateur.

Formule de calcul de l’élasticité-revenu de la demande

L’élasticité-revenu est obtenue en divisant la variation en pourcentage de la quantité demandée d’un bien par la variation en pourcentage du revenu. Son expression est donc la suivante :

Formule Élasticité Revenu Demande

Élasticité-revenu et types de biens économiques

En conséquence des changements subis par les niveaux de revenu des individus ou des consommateurs et compte tenu du coefficient d’élasticité-revenu, nous arrivons à connaître les biens économiques. Voyons son classement :

  • Biens normaux : Ce sont ceux pour lesquels l’élasticité-revenu a des valeurs positives :
  • Produits de luxe : Ce sont ceux dont l’élasticité-revenu maintient des valeurs supérieures à un.
  • Biens inférieurs : On dit ainsi, aux biens économiques dans lesquels l’élasticité-revenu a des valeurs négatives.
  • Staples : Ces produits sont ceux qui ont une élasticité positive, mais inférieure à un.

Exemple de calcul avec élasticité-revenu de la demande

A travers l’exemple que nous allons donner ci-dessous, nous connaîtrons le processus de calcul des élasticités-revenu de la demande. En ce sens, nous allons supposer que le revenu moyen du consommateur passe de 2 900 euros à 2 940 euros. Face à cette augmentation des revenus, les consommateurs achètent 42 kilos de bœuf, au lieu des 41,95 kilos qu’ils achetaient avant l’augmentation des revenus.

Pour déterminer le coefficient d’élasticité de l’élasticité-revenu de la demande, nous allons utiliser la formule proposée précédemment. C’est le suivant :

Exemple d'élasticité du revenu

Étape 1 : Cette étape consiste à déterminer le haut de la formule. C’est-à-dire la variation en pourcentage des quantités.

  1. Nous déterminons la variation absolue des quantités, qui est obtenue en soustrayant la demande finale moins la demande initiale. C’est : 42 – 41,95 = 0,05.
  2. Nous divisons maintenant cette valeur par la demande initiale. On a donc : 0,05 / 41,95 = 0,0012, ce qui, pris en pourcentage, est égal à 0,0012 x 100 = 0,12 %.

Ce 0,12 % représente alors le pourcentage de variation des quantités demandées. C’est-à-dire que nous avons déterminé la partie supérieure de la formule.

Étape numéro 2 : Cette étape consiste à déterminer le bas de la formule. C’est-à-dire la variation en pourcentage du revenu.

  1. Nous déterminons la variation absolue du revenu, qui est obtenue en soustrayant le revenu final moins le revenu initial. C’est 2 940 – 2 900 = 40.
  2. Nous divisons maintenant cette valeur par le revenu initial. On a donc : 40 / 2 900 = 0,0137, ce qui, pris en pourcentage, est égal à 0,0137 x 100 = 1,4 %.

Ce 1,4 % représente alors la variation en pourcentage du revenu. C’est-à-dire que nous avons déterminé la partie inférieure de la formule.

Étape numéro 3: Dans cette dernière étape, nous procédons à la substitution des valeurs déterminées aux étapes un et deux dans la formule d’élasticité-revenu de la demande. Voyons:

Calcul de l'élasticité de la demande de revenu

Le coefficient d’élasticité-revenu est donc inférieur à un, dans une fourchette positive. Il s’agit d’un bien de nécessité, car son coefficient d’élasticité est inférieur à un sur une échelle positive. De plus, ce résultat implique que pour chaque 1% d’augmentation de revenu, la quantité demandée de ces biens augmente de 0,086%.